Croissance zéro – comment éviter le chaos ?

Croissance ZéroLes politiques nous promettent la croissance, encore et toujours, mais reviendra-t-elle ? Patrick Artus et Marie‑Paule Virard nous mettent tout d’abord face aux nombreux signes du non-avenir de la croissance. La productivité globale des facteurs n’augmente plus, et c’est de cette productivité que se nourrit la croissance. Cinq pistes sont développées pour expliquer cette absence d’augmentation et faire un état des lieux de notre situation actuelle.

Tout d’abord, la recherche-développement. Chercher c’est bien, trouver c’est mieux. Or, il faut de plus en plus d’argent pour trouver. Ce secteur est en totale perte d’efficacité. Pour trouver du pétrole, aussi, il faut de plus en plus d’argent. Un exemple parmi d’autres de production qui demande de plus en plus d’investissement en capital. Ensuite, vient la tertiarisation du travail : pas de service à la chaîne. Le tertiaire est le secteur d’activité dans lequel il est le plus difficile d’augmenter la productivité, c’est pourtant le secteur qui recrute le plus de nos jours. Le secteur industriel, pour lequel les gains de productivité sont les plus importants, tend à disparaitre dans notre pays ou, du moins, à se faire bien rare.

Nous faisons également face à un manque de compétences. Un ouvrier non-qualifié aura du mal à rebondir s’il perd son emploi. Or, de nos jours, à l’heure où aucun emploi ne dure une vie, la qualification de la population laisse cruellement à désirer. Alors que croissance rime avec compétence, les compétences sont loin d’être au rendez-vous : les savoirs de base sont souvent mal maitrisés, de même que l’outil informatique, de plus en plus indispensable.

De cet outil informatique, nous attendions la troisième révolution industrielle, finira-t-elle par avoir lieu ? Les nouvelles technologies nous servent sur un plateau une quantité inimaginable de savoirs et d’outils plus merveilleux les uns que les autres. Sommes-nous plus productifs pour autant ? Loin s’en faut, du moins, pour le moment. Mais elles n’ont peut-être pas encore dit leur dernier mot. Après ce constat plutôt pessimiste, en vient un autre non moins réjouissant : nous n’allons pas dans la bonne direction. Les mesures mises en place depuis quelques années sont loin de relancer notre croissance tant espérée. Alors que faire ? Les auteurs terminent leur ouvrage par quelques pistes de réflexion, peut-être trop peu développées. Avec le sous-titre « Comment éviter le chaos ? » on s’attendait probablement à un peu plus de solutions.

Sandie Constancias

_________________________________________________

Patrick Artus et Marie-Paule Virard
Croissance zéro – comment éviter le chaos ?
Fayard, janvier 2015, 200 p., 16 €

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *