Faire société : le choix des coopératives

FaireSocieteOxalis et Coopaname sont deux Coopératives d’activités et d’emploi (CAE) créées respectivement en 2001 et 2004. Dans un premier temps, ces CAE agrègent des entrepreneurs salariés individuels dans une structure commune de moyens. Plus récemment, elles se sont ouvertes à des collectifs d’entrepreneurs, sortes de mini-scoop au sein du collectif élargi. Fortes de leur expérience, de leur diversité – chez Oxalis, on trouve aussi bien des ferronniers, des sexologues, des éducateurs que des épiciers ou boulangers – et des synergies dégagées, elles ont créé, entre 2012 et 2013, la Manufacture coopérative ou Manucoop. Grâce au Laboratoire dynamiques sociales issu de l’Université Paris VII Denis‑Diderot, cette manufacture a pour objectif d’accompagner d’autres collectifs à fonder de nouveaux objets coopératifs. Dans ce livre, cette structure présente à la fois sa démarche et une très intéressante analyse de la coopération vue de l’intérieur aujourd’hui et pensée pour demain.

Pour ses auteurs, une coopérative est d’abord un projet politique visant à promouvoir l’émancipation dans et par le travail, la démocratie dans l’entreprise autant que la citoyenneté de l’entreprise. La dégradation de l’image de l’entreprise capitaliste classique suscite un regain d’intérêt pour les nouvelles formes d’emploi, d’où l’idée de participer aux transitions en cours, avec une méthodologie affirmée mais évolutive fondée sur l’échange réciproque de savoirs. Le style est clair, sans jargon, le fond sans langue de bois. À preuve, le projet s’adresse à toutes les formes de l’économie sociale qui « souffre en France d’un extrême émiettement des statuts juridiques ». Quant à la question de « la dégénérescence de la dynamique coopérative », elle n’est pas éludée, ni même celle de l’image du président machiste inamovible… L’accent mis sur la nécessaire attitude de confiance comme atout et enjeu de la réussite démocratique d’une coopérative est tout à fait réjouissant.

Jacques Grall

_________________________________________

Faire société : le choix des coopératives
La Manufacture coopérative, Ed. du Croquant, 174 p. 13 €

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *