La Revue Partage reparaît en ligne

La Revue Partage publiée sur Internet

par Georges Arhiman
directeur de publication

 

 

Enfin une bonne nouvelle pour Les Amis du MNCP / Partage. La Revue Partage renaît et sera désormais publiée sur Internet.

Après notre décision en avril dernier d’arrêter l’édition papier, nous avons mis à l’étude la possibilité de relancer l’activité éditoriale de l’association en utilisant le site web déjà mis en place.

Cette forme de publication a une incidence minime du point de vue financier et la partie rédactionnelle sera réalisée sur une base entièrement bénévole.

Ce n’est pas la première fois dans son existence que la revue Partage renaît de ses cendres après un changement de formule. Ce n’est pas étonnant si l’on veut bien considérer la difficulté à faire vivre un tel média consacré aux questions qui impactent le quotidien des chômeurs, chômeuses et précaires. Cela nous contraint à vivre dans l’insécurité financière et des difficultés souvent résultantes de nos prises de position, pour et avec une partie de la population stigmatisée et à faibles ressources financières.

L’objectif prioritaire de la revue Partage dans les prochains mois sera le soutien à la publication du livre destiné à combattre les idées reçues sur le chômage (disponible vers la fin de l’année sous le titre : Chômage, précarité : halte aux idées reçues aux Editions de L’Atelier / en librairie le 19 janvier). Cette initiative a pour originalité de rassembler les contributions de plus de vingt organisations, associations ou syndicats, afin de susciter un débat public dans cette période marquée par l’élection présidentielle de 2017.

Partage en ligne, dans la continuité de la revue Partage, va ainsi permettre aux chômeuses, chômeurs et précaires de faire entendre la voix de leurs associations et syndicats, voix systématiquement occultée dans le champ médiatique et sociétal. La revue accompagnera les initiatives que les organisations ont décidé de programmer afin de susciter le débat par des contributions pluralistes.

Nous nous efforcerons également de mettre en place un réseau autour de la revue afin d’investir ou réinvestir le secteur de la recherche des sciences sociales pour lequel le mouvement des chômeurs a été il y a quelques années un aiguillon stimulant par les questions qu’il pose et les réponses qu’il propose face à la situation des chômeurs dans notre société.

Fort de votre soutien, ensemble, nous continuerons dans la voie ouverte depuis plusieurs décennies par le réseau Partage et le MNCP.

Georges Arhiman
Directeur de Publication de la revue Partage

Paris, jeudi 22 septembre 2016

**

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *