Le MNCP en Assemblée générale

Du 9 au 12 avril derniers s’est déroulée à Saint-Gaudens l’assemblée générale du Mouvement national des chômeurs et précaires. Placée sous le signe de la convivialité et sous le regard des Pyrénées, elle a été aussi l’occasion de débats beaucoup moins bucoliques, la situation économique et sociale de notre pays ne cessant de s’aggraver jour après jour.

MNCPJacques-Henri Vandaele, président du MNCP, a introduit les débats en mettant au centre de nos réflexions et de nos futures actions la lutte contre les inégalités, qui devrait sous-tendre tout projet politique mais qui fait aujourd’hui figure de parent pauvre face aux sempiternels appels à la croissance et incitations à l’emploi…

L’enjeu de la pérennisation financière du mouvement, c’est-à-dire de sa tête de réseau et de ses associations, a été largement soulevé. Le désengagement de l’État et des collectivités met en péril tous les collectifs de chômeurs, leurs actions sur le terrain et leur expression collective, toutes actions pourtant indispensables à la vie de centaines de milliers de précaires et même à la vie démocratique de notre pays. Une mobilisation est demandée et des actions fortes et ouvertes à d’autres collectifs sont envisagées, notamment suite à un débat avec le Collectif des associations citoyennes1.

Après être revenue sur l’activité de l’année, l’AG s’est répartie en groupes de travail thématiques : « négociations Unedic et revenu des précaires », « défense des droits individuels et collectifs » (recensement des pratiques et attentes), « le MNCP et l’économie sociale et solidaire » (échange d’expériences et perspectives de développement), « la dimension européenne » (bilan des marches européennes et préparation des élections 2014), « mobilisations à venir » (slogans et formes d’actions) et « Pôle emploi et les CDL, quelles perspectives ? » L’AG a aussi été l’occasion de renouveler certains membres du CA. 8 sièges étaient vacants, 8 candidats se sont présentés et tous ont été élus : Wilson Arhiman, Christian Bardina, André Barnoin, Jean-Luc Collet, Bernard Gouedic, Zalie Mansoibou, Jean-Paul Spilhman et André Wlodarczyk.

C’est par le vote d’un rapport d’orientation ambitieux et offensif que l’AG s’est terminée, document voté par les délégués qui prévoit, au travers de ses analyses et de ses décisions, quelques grands axes de travail : financement, formation, lutte contre les inégalités, actions revendicatives et expression des chômeurs partout et sur tous les sujets qui les concernent.

À l’issue de ces débats et de ces rencontres fructueuses, le président clôt l’AG par les remerciements d’usage aux participants pour leur engagement tout au long de ces trois jours, ainsi qu’à l’association Chômeurs Associés de Saint-Gaudens qui a si magnifiquement accueilli le Mouvement.

Pierre-Édouard Magnan

_________________________________________________________________________________________________

1. http://www.associations-citoyennes.net/

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *